L'adoption en ColombiePrésentation APAECActualité des délégations régionalesActions APAECA découvrir...

 
L'adoption en Colombie
Publié le 20-03-2019

Moratoire prolongé de 2 ans


Source : www.apaec.org  ( tous droits réservés )


 Options :  

L’ICBF vient de publier sur son site la résolution qui prolonge le moratoire pour 2 ans de plus à compter de mars 2019.




Cela concerne toujours les dossiers pour 1 ou 2 enfants de 0 à 7 ans et 11 mois.


Par la Résolution n°1600 du 5 mars 2019, l’ICBF précise que la suspension de la réception des candidatures étrangères concernant les familles ayant un projet d’accueil d’enfants de moins de 7 ans et 11 mois est prorogée pour une durée de 2 ans.


Ainsi seules les familles ayant un projet d’adoption ouvert à l’accueil d’un ou deux enfants âgés de 7 ans minimum (entendu 7 ans et 11mois) et plus pourront être étudiés par l’ICBF et accompagnés par l’AFA
. Les projets des familles franco-colombiennes pourront également  être pris en compte sans restriction relative à l’âge des enfants, hors des critères légaux.


Pour les candidats célibataires, l’âge minimum requis reste 10 ans, conformément aux lignes techniques ICBF du 4 avril 2016.


Les lignes techniques précisent également que les candidats âgés de 50 ans et plus sont invités à ouvrir leur projet d’adoption vers l’accueil d’enfants de 10 ans et plus.


Les projets d’adoption portant sur l’accueil d’enfants dits «à besoins spécifiques» ne sont pas soumis à ces critères d’âge.



Pour rappel, les lignes techniques colombiennes de l’ICBF prévoient que les enfants dits «à besoins spécifique» sont :

- les enfants âgés de 10 ans et plus

- les fratries de 2 enfants ou plus dont un des enfants est âgé de 10 ans

- les fratries de 3 enfants et plus

- les enfants en situation de handicap

- les enfants atteints d’une affection chronique avérée ou un problème de santé qui requiert un suivi  médical particulier (paralysie cérébrale ; retard mental modéré, grave ou sévère ; hydrocéphalie ; microcéphalie ; VIH, pied bot ; cardiopathie congénitale ; syphilis congénitale ; hypoacousie ; problèmes graves de conduite ou d’apprentissage ; troubles généralisés du développement...)




 Options :  

 

Commentaires Je réagis >>