L'adoption en ColombiePrésentation APAECActualité des délégations régionalesActions APAECA découvrir...

 
Actions APAEC
Publié le 30-01-2009

Fundamor_lutter contre le sida


Source : www.apaec.org  ( tous droits réservés )


 Options :  

De 2001 à 2007,  l'Apaec a appuyé l'action de Fundamor, une fondation au service des enfants victimes du Sida, à Cali.

 

L'APAEC a fait un don de 500 euros par an, le dernier envoi fin 2007 ayant été doublé pour l'occasion....

 

Voici donc quelques informations pour mieux connaître cette fondation ainsi que les principaux extraits d'un courrier en date du 26 décembre 2007 envoyé par Guillermo Garrido Arango, directeur de Fundamor, à l'attention de tous les adhérents de l'Apaec.

 

« Plus tard, je veux devenir un grand footballeur. »

« Moi, je serai institutrice »

Les enfants de Fundamor, comme tous les enfants du monde, nourrissent des rêves et se projettent dans l'avenir.

Cela n'a pas toujours été le cas.

Cette entité, financée à 40 % par l'ICBF, et à 60 % par un autofinancement et des dons, a beaucoup évolué depuis ses débuts à Cali, il y a quinze ans.

Au départ, la problématique était surtout un accompagnement de fin de vie, une gestion plus humaine de la mort. Les malades étaient rejeté de leur famille, la méconnaissance du virus et un faible accès aux traitements avaient pour conséquence des croyances erronées contre lesquelles il fallait lutter.

Avec la trithérapie et un meilleur suivi médical, les enfants des personnes décédées, qui ont déclaré ou pas la maladie, sont pris en charge intégralement et bénéficient d'un suivi adapté à leur pathologie mais aussi plus simplement à leur âge, car avant d'être des malades, ils sont des enfants. Cette structure accueille des enfants malades et des enfants orphelins à cause du sida. L'internat reçoit une cinquantaine d'enfants parmi lesquels quelques adolescents.

Les locaux qui les abritent à Pance, dans le sud de la métropole, sont ouverts sur la nature. D'ailleurs, parmi les nombreuses occupations durant le temps de loisirs, figure le jardinage. A Fundamor, on cultive des fruits et des légumes bio pour une autoconsommation de qualité mais aussi pour le calme et le bien-être que l'on ressent lors de cette activité en lien direct avec la nature. Les chevaux font également partie d'une thérapie dans laquelle l'aspect psychologique et social est primordial.

L'attention reçue à Fundamor est intégrale, comblant les besoins vitaux et ceux moins indispensables mais gage d'un meilleur développement.

Le siège de la fondation où étaient initialement accueillis les premiers malades, dans le quartier San Antonio de Cali, a laissé la place à "El almacen", une boutique dont tous les bénéfices sont reversés à l'association. Ce quartier est celui qui abritait il y a quelques années les locaux du Bienestar, et je vous recommande une petite promenade dans ce lieu de Cali qui a su garder beaucoup d'authenticité dans ses ruelles bordées de maisons colorées.

Car Fundamor cherche au maximum à générer les ressources dont il a besoin. C'est le cas par exemple avec le programme de recyclage, la vente de cartes pour toutes les occasions de l'année, le parrainage d'enfants, la recherche de collaboration avec d'autres associations...

Fundamor a également ouvert une antenne à Bogotá, qui fonctionne avec les mêmes principes que le foyer de Cali.

Dans une publication pour faire connaître l'institution, un chapitre s'intitule «Nous sommes les enfants de Fundamor". J'y ai relevé un message parmi d'autres : « J'ai 13 ans et je vis depuis 12 ans dans la fondation. Tout ce temps que j'ai passé ici fait que plus qu'un foyer, ici, c'est un concentré d'amour. Les enfants qui vivent ici voudraient que ce message arrive dans le cœur des personnes du monde entier »

Voilà comment, en adhérant à l'Apaec, vous apportez aussi votre contribution à ce type de programme.

 

Guylaine Perez

(Plus d'informations générales sur www.fundamor.org, mais attention, le site n'est pas toujours réactualisé rapidement)

 

Une communication de Fundamor pour les adhérents de l’Apaec :

 

"Au nom de la direction, des employés et des enfants de Fundamor, nous voulons remercier l’Apaec pour la donation de 1000 euros qui a été votée et pour l’appui que nous avons reçu de votre part pendant plusieurs années.

Le 19 décembre dernier, nous avons eu la chance d’être les finalistes du Experiencias en innovación social en Amérique latine et dans la Caraïbe, pour l’année 2006 - 2007. Ce concours a été organisé par la Commission économique pour l’Amérique Latine des Nations Unies; le CEPAL..

Ce concours existe depuis deux ans et a pour but de récompenser des projets innovants orientés vers des communautés ou des groupes les plus défavorisés de la population et qui génère les conditions pour le développement et la consolidation pour une pleine participation citoyenne.

FUNDAMOR a participé avec le projet « Amélioration de la qualité de vie d’enfants qui vivent avec le VIH/SIDA », a travers l’accès à l’éducation maternelle thérapeutique.

900 projets de toute l’Amérique latine ont été présentés, et nous avons fait partie des 12 projets finalistes après plusieurs phases de sélection. Lors de la  cérémonie de remise de prix à Porto Alegre, au Brésil, du 4 au 8 décembre 2007, Fundamor a reçu un prix honorifique.

Nous voulions partager avec vous cette joie car l’Apaec a été un de nos alliés dans cette volonté d’améliorer la qualité de vie des enfants qui vivent avec le Sida.

2007 a été pour nous une année très positive. Nous avons pu élargir la tranche d’âge des enfants que nous suivons, en ce moment, 52 d’entre eux vivent à Fundamor.

De nouvelles installations ont été construites pour l’éducation des enfants de 2 à 6 ans (maternelle).

Après plus d’un an de travail pour la mise en place d’un PEI (projet éducatif institutionnel), celui-ci a été présenté au secrétariat municipal à l’Education et, en octobre 2007, nous avons obtenu la reconnaissance officielle et la licence de fonctionnement de la part du secrétariat municipal à l’éducation de Cali.

En 2007, nous avons rempli 15 ans de travail et avons obtenu la reconnaissance de différentes institutions publiques et privées.

En juillet, madame Lina Moreno, première Dame du pays, a assisté à la cérémonie de célébration de cet anniversaire et madame Dilian Francisca Toro, présidente du Congrès de la République a remis à la fondation l’ordre du Congrès de la république au grade de Commandeur.

L’ICBF, dans le cadre de son rôle de vérification et de supervision, a entériné 100% des objectifs atteints et des standards légaux pour l’attention portée aux enfants.

Actuellement, Fundamor assure pour les enfants dont elle a la charge les prestations suivantes : contrôle médical, nutrition et attention odontologique, thérapie de langage, physique, occupationnelle, éducation maternelle, primaire et secondaire, éducation complémentaire (soutien scolaire, activités extrascolaires), appui psychologique, social, et familial, foyer (toit, alimentation, vêtements), activités récréatives sportive et culturelle.

En décembre 2007, 100 % des enfants suivis sont couverts par la sécurité sociale, 100% sont scolarisés, 82% ont une charge virale qui a diminué.

Bien cordialement
Guillermo Garrido Arango,
Directeur de FUNDAMOR."

 

 

 photos : Fundamor

 

 Options :  

 

Commentaires Je réagis >>